Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2007

Le rêve de Cassandre

De Woody Allen

849ae2e4f9e9228be9b7ad79d293437c.jpg
Ewan McGregor et Hayley Atwell

Deux frères ayant besoin d'argent, l'un pour rembourser ses dettes de jeu et acheter un appartement avec son amie, l'autre pour quitter le restaurant familial et investir dans des hôtels en Californie pour faire marcher l'ascenseur social, voient d'un oeil différent le marché que leur propose leur oncle argenté : éliminer un collaborateur qui en sait trop et pourrait compromettre sa brillante carrière. En échange, l'oncle promet de les mettre à l'abri du besoin.

Comme dans Melinda & Melinda où Woody Allen présentait la vie comme une tragédie d'un côté, et de l'autre comme une comédie, il se penche cette fois-ci sur les deux consciences morales des frères, l'un prend le crime relativement bien et se focalise sur tous les "bienfaits" que cet acte peut lui apporter, l'autre est rongé par le remords et la mauvais conscience.

Depuis Match Point, l'amoralité semble être le point central que Woody Allen veut développer. Match Point me paraissait plus abouti, mieux écrit et plus cynique encore que Le rêve de Cassandre

 

12:10 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : film, cinéma, woody allen

Commentaires

Londres, c'est juste parce que les producteurs de Woody s'y trouvent. Follow the money baby, follow the money....

Écrit par : JD | 08/11/2007

Les commentaires sont fermés.