Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2008

Richard Avedon

La première chose qui m'a frappée en regardant l'exposition consacrée aux portraits réalisés par Richard Avedon au Musée du Jeu de Paume à Paris, c'est la précision avec laquelle il photographie ses sujets. La précision d'Avedon donne de l'intensité à ses photos.

Dans ses photos de mode, le flou bougé n'apparaît que sur une infime partie de l'image et la netteté est souvent faite sur le visage du mannequin. 

Dans ses portraits, la faible profondeur de champ (sur certaines images, les yeux sont nets mais les oreilles sont floues par exemple) est une marque de la précision d'Avedon et les fonds blancs font ressortir et se détacher les personnages. Comme le photographe le disait lui-même, « Le fond blanc isole le sujet par rapport à lui-même et à son environnement ; il permet d’explorer la géographie du visage, les continents inconnus du visage humain ».

Chaque portrait a une histoire, Marylin après des heures de séances photo est épuisée et Avedon capte un moment de tristesse dans son regard, Stravinski a été photographié peu de temps avant sa mort.

Cette exposition, qui est maitenant terminée, a couvert l'oeuvre d'Avedon de 1946 à 2004.

 

09:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photographie, portraits

15/12/2007

Robert Adams - On the edge

A la fondation Cartier, organisée par la conservatrice qui s'était déjà occupée de l'exposition de David Lynch.

Robert Adams est un photographe américain, anciennement professeur de littérature anglaise. Il est passionné d'images mais aussi de mots. La Fondation Cartier nous présente donc les deux pendants de son oeuvre : ses photos et ses livres.

Les 150 photos exposées se divisent en trois parties : West from Columbia (1990-1992), Times Passes (1990-1992 aussi et ce titre est emprunté à un chapitre du livre de Virginia Woolf To the lighthouse) et enfin Turning back (1999-2003)

Adams a commencé la photo en faisant un reportage sur les paysages de l'Ouest. Des photos de l'océan exposées à  la Fondation Cartier se dégagent solitude, calme et mélancolie.

En ce qui concerne Turning back, la série de photos consacrée à la forêt, je la trouve plus impressionnante. 

Artiste engagé, Robert Adams nous montre la nature comme la guerre, les arbres décimés, les tranchées des déserts américains. Son point de vue de photographe, de montrer ce qui reste de la déforestation, ce qui est là devant lui, contraste avec la sérénité qui se dégage de ses photos de l'océan. Adams dénonce la déforestation; selon lui "la pratique de la syviculture industrielle s'appuie depuis toujours sur une méthode agressive appelée "coupe claire" qui consiste à laisser la terre presque à nu (...) Historiquement, les données recueillies dans le monde entier indiquent que la coupe claire aboutira finalement à l'épuisement des sols, à la déforestation et au changement climatique"

131f33306f6ef932570f85f54bac930f.jpg
Clatsop County, Oregon
 
Robert Adams, par ses vues de la fôret dévastée, démystifie les paysages de l'Ouest et ne les rend que plus touchants.

14/11/2007

Automne


 
099354129d3950471f82ad2d964d332e.jpg
 

29/07/2007

Aire de jeux

8a600925c3359e5e034dc57844caac63.jpg

13:55 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photos, photographie

27/07/2007

Centre belge de la bande dessinée à Bruxelles

51d4497441d0d1a5ba9d79ef1185d976.jpg

26/07/2007

Dans l'Atomium

6080043c433f0aef95273eae0bb22f49.jpg